13. nov., 2016

Pensée

"Quoi que l’on veuille faire dans la vie, et même si on forme les meilleurs projets, on rencontre toujours des difficultés, des obstacles. Il faut le savoir et prendre des précautions pour ne jamais se laisser aller au découragement, car c’est une des pires tentations qui existent.

Quand vous commencez à vous sentir accablés, dépassés par la situation, dites-vous tout de suite que cet état ne durera pas. Réfugiez-vous en vous-même, comme si vous entriez en hibernation, et restez là jusqu’à ce que le souffle de la vie revienne vous visiter.

Le découragement, c’est comme l’hiver; mais après l’hiver arrive le printemps. Selon les années, le printemps vient plus ou moins tôt; quelquefois, il vient très tard, mais il finit toujours par arriver. C‘est pourquoi il ne faut jamais complètement perdre espoir et courage. À un moment ou à un autre, votre élan, votre énergie reviendront.

Combien ont lâché prise quelques instants à peine avant que les forces du printemps resurgissent en eux! Et c’est dommage, ils allaient enfin être sauvés, mais ils se sont laissés submerger par le découragement, parce qu’ils n’ont rien pressenti du renouveau."

Omraam Mikhaël Aïvanhov