3. févr., 2015

Clé

"Si vous nourrissez en permanence les choses les plus belles, il n’y aura pas de place en vous pour les choses inférieures, et non seulement il n’y aura plus de place pour elles mais elles ne se sentiront pas à l’aise. A partir du moment où une pensée n’est plus à l’aise dans votre conscience humaine, votre mental ne la formule plus."

http://ducielalaterre.org/clefs.php

(photo mescamesh)